Skip directly to content

Conférence : L’Ecole saisie par le droit : l’entrée du droit à l’Ecole

Cinquième conférence du Cycle de conférences "Ecole et République"
1er semestre 2017
Lieu : 
à l'Institut Saint-Simon Toulouse

Intervenant : Philippe Raimbault, Professeur des Universités en droit public, Directeur de l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse. Spécialiste des questions de l’enseignement, auteur de plusieurs articles sur la question.

Discutant et fil rouge : Jésus Sanchez, chargé de mission à l’Institut Saint-Simon. Maître de Conférences associé à l’IEP de Toulouse.

 

"L’école doit être sanctuarisée. L’école n’est pas le reflet de la société. Elle est un apprentissage de l’inadaptation sociale. Elle est là pour nous sortir de la famille, de l’hérédité, pour devenir tous égaux devant le savoir". 

Cette déclaration de Régis Debray soulève toutes les problématiques des débats actuels ou séculaires sur l’Ecole.

La République française a deux piliers le suffrage universel et l’école, car on ne naît pas citoyen on le devient (Spinoza, Condorcet),  par l’Ecole et l’école a deux fonctions former des citoyens et transmettre des savoirs.

Les liens consubstantiels entre République et Ecole sont en France,  avec la question du social, ce qui constitue l’essence même de notre République.

Elle est au cœur de tous les débats de toutes les aspirations et de toutes les inquiétudes : ascenseur social en panne, place des familles, fait religieux, ghettoïsation, exclusion sociale, reproduction des inégalités, pédagogie différenciée…

L’Institut Saint-Simon, en collaboration avec l’équipe d’enseignants chercheurs de l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse qui les premiers  ont ouvert et interviennent dans le master " Gouvernance des Systèmes Educatif "  (formation continue),  consacre son cycle de conférences 2015-2016 à quelques uns des thèmes concernant  la question des rapports Ecole/République.